Le Prêt à Palier : Outil idéal pour optimiser votre crédit immobilier

Dans quels cas faut il demander un prêt à Palier ?

Si vous avez un profil évolutif, en début de carrière vous pourrez emprunter plus grâce au prêt à Palier en commençant avec des remboursements faibles qui suivront vos augmentations de revenus 

Si vous avez déjà contracté un crédit immobilier, il est possible de faire un palier de façon à emboiter les 2 prêts (comme un lissage de crédit). Cette technique permet d’emprunter sur une durée plus courte et donc de diminuer le coût du nouveau prêt (ou de diminuer votre endettement) 

Prêt à Palier : ce que les banques proposent

Certaines banques comme la Caisse d’épargne peuvent prévoir une augmentation de votre échéance de 1% par ans avec le prêt Grandioz.

Ce type de prêt est particulièrement adapté pour les Pimo accédants car il permet de commencer son crédit avec des échéances plus basses et d’avoir une augmentation très lente de la mensualité (un peu comme l’évolution d’un loyer) tout en ayant la sécurité d’un taux fixe.

Si vous avez un prêt auto qui vous bloque au niveau de votre capacité d’emprunt, vous pouvez aussi demander à votre banque de faire un palier pour faire passer le dossier.

Simulateur prêt à Palier progressif (type Grandioz)

Calculer vos mensualités progressives tout au long du remboursement de votre prêt.

Le prêt à Palier Vs Lissage crédit

lorsque vous demandez un lissage de prêt à votre banque, elle fait un ou plusieurs paliers pour emboiter un ou plusieurs prêts dans le prêt principal. Il s’agit donc de la même logique mathématique : le lissage n’est possible que dans la mesure ou on ne baisse pas la proportion d’intérêt dans la mensualité.

 

Exemple de prêt à Palier

Le prêt à Palier

Les simulateurs pour préparer votre projet

Comment négocier un crédit immobilier

Négociez votre Crédit comme un professionnel… Toutes les astuces des courtiers ainsi que les 8 points importants à aborder impérativement avec votre banque :

Comparateur crédit immobilier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Sommaire