Réméré immobilier : Les Risques de cette Solution pour votre Patrimoine

Le Réméré Immobilier est une solution à envisager lorsque toutes les autres possibilités de restructuration de crédits ont échouées.

Il permet de contourner les critères bancaires traditionnels en faisant appel à des marchands de biens ou des investisseurs privés. 

Cette solution n’est intéressante que si vous tenez absolument à conserver votre bien immobilier 

Si vous avez trop de crédits et que vous êtes éligibles au réméré immobilier, vous pouvez faire l’économie de tous les frais d’intermédiaires et du montage financier en revendant votre bien immobilier et en devenant locataire le temps de retrouver une santé financière.

Qui sait, cela vous permettra peut être d’acquérir une nouvelle maison plus confortable que la précédente…

Quels sont les risques du réméré immobilier :

Vous allez vendre votre bien immobilier à un marchand de bien pour un prix compris entre 50 et 70% de sa valeur réelle.

Le but de cette vente est de vous permettre de rembourser tous vos crédits pour pouvoir racheter votre bien immobilier après une période de location qui vous aura permis de faire lever les fichages FCC ou FICP qui vous empêchaient d’emprunter auprès d’une banque traditionnelle.

Le risque le plus évident est donc que vous ne puissiez pas racheter votre bien immobilier une fois les prêts remboursés et les fichages levés.

Les raisons qui peuvent faire échouer la phase de rachat du bien

1. Changement de votre situation Professionnelle

Un licenciement pendant la période de location peut rendre impossible le rachat du bien dans le délais prévu par la clause de réméré immobilier.

2. La Méfiance des Banques

Votre demande de prêt sera plus compliquée à cause de la clause de réméré qui sera indiquée dans le compromis de vente car c’est la preuve d’un passé bancaire tourmenté.

De plus il existe un fichier interne qui garde la trace d’incidents passé et bloque l’étude du dossier malgré la levée du fichage Banque de France 

3. Problème de santé pendant la location

Il faudra souscrire une assurance emprunteur pour mettre en place le dossier de crédit qui permettra le rachat de votre bien. Or certains dossiers n’aboutissement pas en cas de risque aggravé de santé

Il faut donc vous poser 3 questions extrêmement importantes avant de vous engager sur un réméré immobilier :

  • Mon emploi est il assuré sur les deux prochaines années ?
  • Mon endettement sera t il inférieur à 33% de mes revenus lorsque j’aurais besoin d’emprunter à nouveau pour racheter mon bien immobilier ?
  • Suis-je sûr d’être en bonne santé pour les 2 prochaines années ?

Pour en savoir plus sur le réméré immobilier